Sacramentaire de Fulda

Description

Le sacramentaire de Fulda est caractéristique des changements structurels de ce type de livre à l'époque carolingienne, lorsque l'embellissement artistique se concentra de plus en plus sur le canon. Au recto du feuillet 12 du sacramentaire, la lettrine T (de la première prière de la messe, Te igitur, signifiant « Toi donc ») a été transformée en une image du Christ sur la croix, entouré de quatre médaillons représentant respectivement la main de Dieu, sainte Marie, saint Jean et un prêtre en adoration. Réalisé au monastère bénédictin de Corvey pendant le dernier tiers du Xe siècle, le sacramentaire est l'un des exemples les plus anciens illustrant les nouvelles tendances artistiques. Le manuscrit possède encore une reliure contemporaine ornée de plaques d'ivoire. Il fut conservé au trésor de la cathédrale de Verdun jusqu'au XVIIIe siècle, puis il entra dans les collections de la bibliothèque de la cour de Mannheim, qui fut transférée à Munich en 1803−1804.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Fuldaer Sakramentar

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

223 feuilles : parchemin, enluminures ; 25,5 x 18 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d'État de Bavière : Clm 10077
  • La description de cet ouvrage a été écrite par Béatrice Hernad, de la Bibliothèque d'État de Bavière.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 11 août 2017