Sacramentaire d'Augsbourg

Description

Ce manuscrit ottonien, qui date du début du XIe siècle, fut réalisé pour la cathédrale d'Augsbourg. Il présente tous les signes d'un projet ambitieux mais, pour une raison quelconque, il ne fut jamais terminé. Le texte à lui seul, ponctué de lettres dorées sur chaque page, confère une impression de luxe. Les initiales des prières pour les domaines ecclésiastiques spéciaux sont décorées de vrilles dorées, et se détachent sur le fond coloré. Pour les fêtes majeures de Noël, de Pâques et de Pentecôte, des initiales ornementales pleine page furent dessinées, mais pas terminées. De même, la décoration picturale du manuscrit fut commencée, puis interrompue à différentes étapes de la réalisation, avec notamment une composition partiellement dessinée (l'adoration des mages) ou un dessin achevé sur un fond or (une Crucifixion). Les espaces vides laissés dans le texte témoignent de l'ampleur du programme pictural initialement prévu. Le manuscrit appartint d'abord à la cathédrale de Constance, puis il entra dans les collections de la bibliothèque de la cour de Donaueschingen. La Bibliothèque d'État de Bavière l'acquit en 1982.

Date de création

Date du sujet

Langue

Type d'élément

Description matérielle

245 feuilles : parchemin, enluminures ; 24 x 16,5 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d'État de Bavière : Clm 30040
  • La description de cet ouvrage a été écrite par Béatrice Hernad, de la Bibliothèque d'État de Bavière.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 octobre 2017