Évangile de Lorsch (évangéliaire d'Udalrich)

Description

Ce lectionnaire des Évangiles somptueusement embelli appartient à un groupe de manuscrits mentionnant un certain Oudalricus peccator (Udalrich le pécheur), qui n'est autre qu'Udalrich, abbé du monastère de Lorsch, mort en 1075. Le lectionnaire arbore une écriture ornementale dorée en lettres capitales, et des initiales à l'encre or et argent. Les principales fêtes (Noël, Pâques, Pentecôte et la Saint-Michel) sont mises en évidence à l'aide de miniatures de la taille d'une page. Le manuscrit contient également quatre miniatures encadrées de la taille d'une page, représentant les Évangélistes dans un ordre inhabituel : Matthieu, Luc, Jean et Marc. La précieuse reliure du manuscrit est décorée de tablettes d'ivoire sur les première et quatrième de couvertures. La tablette sur la première de couverture, représentant la Crucifixion, les trois femmes sur la tombe et l'Ascension, fut probablement réalisée en Franconie au XIe siècle. Son cadre fait de gravures ornementales d'ivoire remonte au XIIe ou au XIIIe siècle. Des plaques d'ivoire similaires à celles de la quatrième de couverture encadrent les panneaux latéraux d'un diptyque consulaire de Ravenne ou de Rome, datant de 450 environ. Le manuscrit est attribué au monastère dédié à saint Michel, bâti sur le Heiligenberg, près d'Heidelberg, et qui était affilié à celui de Lorsch.

Date de création

Date du sujet

Langue

Type d'élément

Description matérielle

81 feuilles : parchemin, enluminures

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d'État de Bavière : Clm 23630
  • La description de cet ouvrage a été écrite par Béatrice Hernad, de la Bibliothèque d'État de Bavière.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 octobre 2017