Livres d'auteur, ou modèles artisanaux des « Roses d'Hercule » par Tomás Morales

Description

Tomás Morales (1884−1921) fut l'un des poètes les plus importants du mouvement moderniste hispanique. Son œuvre majeure, Las rosas de Hércules (Les roses d'Hercule), fut inspirée de l'influence du symbolisme français et des ouvrages du plus grand représentant du modernisme littéraire de langue espagnole, le poète nicaraguayen Rubén Darío (1867−1916). L'œuvre de Morales offre une vision singulière des perspectives poétiques du premier quart du XXe siècle, où la mythologie et l'esthétique contribuent à un langage extrêmement divers, parfois intense et parfois délicat, qui définit radicalement l'univers psychologique et géographique du poète. Avant la publication des premières éditions imprimées de Las rosas de Hércules (volume I, 1922 ; volume II, 1919), Morales créa lui-même de façon artisanale ces deux copies des volumes, également appelées livres d'auteur, où les composants de la future publication sont établis dans les moindres détails, y compris l'emplacement des textes, les vignettes, les dessins et les lettrines accompagnant chacun des textes, et les couvertures. Les textes sont présentés sous forme dactylographiée et manuscrite, et dans des coupures de presse et un collage. Les couvertures sont illustrées par Néstor Martín Fernández de la Torre (1887−1938). Ces livres d'auteur sont particulièrement importants. Non seulement, ces documents possèdent une valeur bibliographique remarquable, avec leurs annotations écrites à la main par l'auteur décrivant comment les textes devaient être présentés dans les éditions imprimées, mais ils témoignent également que Morales concevait le livre comme un objet d'art. Ces livres sont conservés dans les collections de la Maison-musée de Tomás Morales, à Grande Canarie.

Dernière mise à jour : 13 juin 2016