Tableau 111

Description

Manolo Millares, artiste autodidacte, naquit en 1926 à Las Palmas, à Grande Canarie, île de l'archipel espagnol des Canaries. Il créa Cuadro 111 (Tableau 111), qui est présenté ici, après 1960. Il s'agit d'une œuvre abstraite dans les tons verts, violets et noirs étonnamment vifs. Millares fut influencé par le surréalisme de la fin des années 1940, et attiré par les œuvres de Klee et de Miró. À cette époque, il commença à réaliser des pictogrammes abstraits inspirés des Guanches, peuple autochtone des Canaries, et de la culture préhispanique de l'archipel. Il fut également le cofondateur de la revue Planas de Poesia. Au milieu des années 1950, il s'installa à Madrid et produisit des peintures en utilisant de la toile de sac, du bois, du sable, du plâtre, de la corde et d'autres matériaux trouvés, expérimentant constamment avec de nouvelles techniques. Son traitement des toiles à sac et de jute, qu'il brûlait, déchirait et cousait, donnait à ses peintures une dimension sculpturale. Millares exposa ses œuvres à la Biennale de Venise en 1956. L'année suivante, avec d'autres peintres tels que Rafael Canogar, Luis Feito, Juana Francés, Antonio Suárez et Antonio Saura, il cofonda le groupe d'avant-garde El Paso (Le pas), ayant pour objectif d'établir un nouvel état d'esprit dans le monde artistique espagnol. Manolo Millares mourut à Madrid en 1972. Cette peinture est conservée dans les collections du Centre atlantique d'art moderne de Grande Canarie.

Dernière mise à jour : 13 juin 2016