Prémière partie de la carte d'Asie : contenant la Turquie, l'Arabie, la Perse, l'Inde en deçà du Gange et de la Tartarie, ce qui est limitrophe de la Perse et de l'Inde

Description

L'éminent cartographe français Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville (1697−1782) fut réputé pour sa minutie et son exactitude. Sa méthode consistait à collecter et comparer autant de sources d'informations géographiques que possible, puis à corriger et republier les cartes au fur et à mesure que de nouvelles données étaient disponibles. D'Anville finit par compter dans sa collection personnelle un total de près de 9 000 cartes. Cette carte d'Anville, datant de 1751, montre la région d'Asie qui s'étend d'ouest en est, de sa frontière avec l'Afrique et l'Europe jusqu'à la majeure partie du sous-continent indien et du Tibet. De courtes annotations décrivent certaines régions de la péninsule arabique comme « très arides » et « recouvertes de sable ». Le Qatar est appelé Catura. La carte indique Kandahar, Kaboul et Hérat, ainsi que l'Afghanistan, bien que son nom soit mal orthographié « Agvanistan ». Les frontières sur cette copie furent tracées à la main avec de l'encre de couleur. Pas moins de 12 échelles de distance sont fournies, témoignant à la fois de la méticulosité d'Anville et du manque de normalisation internationale à cette époque.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Paris

Titre dans la langue d'origine

Première partie de la carte d'Asie : contenant la Turquie, l'Arabie, la Perse, l'Inde en deça du Gange et de la Tartarie ce qui est limitrophe de la Perse et de l'Inde

Type d'élément

Description matérielle

1 carte ; sur 2 feuilles de 56 x 82 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:7 150 000 env.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 8 avril 2014