Carte ethnique et linguistique du Proche-Orient

Description

Cette carte de la composition ethnique, linguistique et religieuse du Moyen-Orient fut réalisée en 1943 par le Service géographique de l'Auswärtiges Amt (ministère des Affaires étrangères) allemand. Elle couvre le Caucase et d'autres territoires de l'Union soviétique, ainsi que l'Afghanistan, et des régions de l'Inde et du Pakistan actuels. La carte et le texte explicatif témoignent de l'obsession pour la race et l'ethnicité durant la période nazie. Selon la longue note dans la partie supérieure de la légende, la carte « tente de montrer le lebensraum [espace habité] des populations orientales de cette région d'intérêt pour l'Europe ». Elle indique également que la majeure partie de la zone est aride et faiblement peuplée, et que la plupart des habitants sont sédentaires, même si le nomadisme persiste à l'intérieur de la péninsule arabique et dans certaines régions d'Asie centrale. Les différents groupes ethniques et linguistiques sont identifiés avec des couleurs et divisés en deux grandes catégories, notamment les Indogermains (Indo-Européens) et les Turcs, respectivement dans les tons bleus et les tons rouges. Les symboles indiquant les appartenances religieuses sont expliqués dans la partie inférieure de la légende. Le cartouche en bas à droite est consacré à la densité de la population de la région, qui varie entre 0,1 % et 50 % par kilomètre carré.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Office du Reich, Allemagne

Langue

Titre dans la langue d'origine

Völker- und Sprachenkarte des Vorderen Orient

Type d'élément

Description matérielle

1 carte sur 2 feuilles : couleur ; 104 x 110 centimètres, feuilles de 111 x 63 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:4 000 000

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 février 2016