Le soleil du jour, volume 1, numéro 9, janvier 1874

Description

Shams al-nahār (Le soleil du jour), est le premier périodique imprimé d'Afghanistan. Le souverain afghan Sher 'Alī Khān (règne : 1863−1866 et 1868−1879) introduisit l'imprimerie en Afghanistan après un voyage en Inde, où il fut impressionné par les avancées technologiques accomplies sous le Raj britannique. Au moins trois imprimeries lithographiques furent exploitées à Kaboul durant la seconde période du règne de Sher 'Alī Khān, notamment celles de Shams al-nahār, de Murtaḍāwī et de Muṣṭafawī. Les premiers numéros de Shams al-nahār furent imprimés à la presse Murtaḍāwī. La publication s'installa à la presse Shams al-nahār au plus tard pour le septième numéro. La première page de Shams al-nahār arbore un emblème formé d'un médaillon circulaire renfermant le nom Shams al-nahār-i Kābul et flanqué de deux lions brandissant une épée. Les lions font allusion à Sher 'Alī Khān. Sher signifie lion en persan et 'Alī, gendre vénéré du prophète Mahomet, est souvent désigné par l'épithète Shīr-i Ḥaqq (lion de Dieu). L'ensemble de la composition est encadré de vers dévotionnels implorant de Dieu la réussite. L'exemplaire présenté ici est le neuvième numéro, datant du 7 dhou al hijja 1290, soit le 26 janvier 1874. Le périodique contient au début des instructions pour s'y abonner, accompagnées de la liste des prix des abonnements, et une publicité pour un ouvrage de référence en arabe, en persan, en anglais et en ourdou. Le reste du numéro est constitué de plus d'une douzaine d'entrées de bulletin d'informations, dont la longueur varie de quelques lignes à plusieurs pages. Les articles portent sur des actualités d'Afghanistan, mais également des puissances coloniales européennes qui étaient profondément impliquées dans les affaires afghanes, principalement la Grande-Bretagne et la Russie. Le périodique comporte des reportages sur le mariage de la princesse russe Maria Alexandrovna et du prince Alfred de Grande-Bretagne, ainsi qu'un article sur le débarquement des forces britanniques à Cape Coast, en Afrique, pendant la troisième guerre anglo-ashanti. Certains des articles sont attribués à des publications indiennes (Ṭilism-i ḥayrat, Sind News et Mufarraḥ al-qulūb). Quelques chroniques, figurant sous le titre « La situation de l'Europe via la ligne électrique », sont des histoires transmises par télégraphe. Les actualités afghanes incluent un article sur un projet visant à abriter les personnes sans domicile de Kaboul et sur une femme hazara indigente morte de froid.

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016