Psautier de Carrow

Description

Ce manuscrit anglais fut réalisé en Est-Anglie au milieu du XIIIe siècle pour un patron vouant une vénération particulière à saint Olaf, dont la vie et le martyre sont représentés de façon prééminente dans l'initiale « B » du beatus du psaume 1. Le psautier fut utilisé ultérieurement par les nonnes de Carrow, près de Norwich, d'où il tire son nom. Il s'agit plus précisément d'un psautier-livre d'heures, car il contient entre autres des textes tels que l'office des morts et les heures de la Vierge. Le manuscrit est remarquable pour sa grande variété d'enluminures, notamment des cycles d'une page de saints, de martyrs et de scènes bibliques. Le psautier contient également des initiales historiées, et des blasons furent ajoutés aux initiales non décorées des heures de la Vierge au XVe siècle. La miniature du martyre de saint Thomas de Cantorbéry au verso du feuillet 15 est particulièrement notable. Après qu'Henry VIII reconnut Becket coupable de trahison en 1538, une page fut collée sur son image pour la dissimuler, plutôt que de la détruire. L'image a depuis été restaurée.

Dernière mise à jour : 11 août 2017