Les heures de Loftie

Description

Ce livre d'heures enluminé du milieu du XVe siècle, écrit entièrement en néerlandais sur du parchemin fin, est remarquable pour ses 18 miniatures en grisaille. Cette technique, dans laquelle les personnages sont dessinés principalement dans un lavis gris, était très appréciée aux Pays-Bas. L'auteur des miniatures de ce manuscrit a été identifié comme un enlumineur du groupe d'artistes appelé les maîtres des grisailles de Delft. Le manuscrit a été regroupé avec plus d'une douzaine d'œuvres qui lui sont liées, notamment les ouvrages avec les cotes New York, Morgan Library Ms. M.349, Londres, Victoria and Albert, George Reid Ms. 32, Universiteitsbibliotheek Leiden, Collectie Bibliotheca Publica Latina, BPL Ms. 224, Bruxelles, Bibliothèque Royal, BR Ms. 21696, Anvers, Plantin Moretus, Ms. 49, et La Haye, Koninklijke Bibliotheek, KB Ms. 74 G 35. Le manuscrit, composé de 152 feuillets, est presque entièrement intact ; seules deux miniatures ont été perdues. Il a conservé sa première reliure en cuir brun orné de créatures mythologiques et d'une inscription devenue illisible. Le calendrier est destiné à Utrecht, ce qui permet de localiser son propriétaire initial, tout comme une inscription de propriété pour l'essentiel effacée, mais qui a été partiellement récupérée. Deux marques d'impression laissées par des insignes de pèlerinage circulaires, désormais disparus, sont visibles au verso du feuillet 112. L'ouvrage est appelé Les heures de Loftie, d'après un ancien propriétaire, le révérend W. J. Loftie (1839-1911).

Dernière mise à jour : 24 mai 2017