Pèlerinage à la Kaaba et à Charing Cross

Description

Hafiz Ahmed Hassan, Indien musulman, fut trésorier et conseiller du nabab de Tonk, Muhammad 'Ali Khan (mort en 1895). Tonk, qui était une principauté du nord-ouest de l'Inde, fait aujourd'hui partie de l'État du Rajasthan. Lorsque le nabab fut destitué en 1867, l'auteur l'accompagna en exil, d'abord à Bénarès, puis en 1870 dans les villes saintes musulmanes sur la route du pèlerinage. Une fois le hajj terminé, Hafiz se rendit en Angleterre, où il s'installa brièvement avant de retourner en Inde. Le livre est principalement consacré à son voyage en Arabie durant le hajj, ainsi qu'à la description de ses rituels. Il s'agit d'un compte-rendu très précieux, en anglais, des conditions et des pratiques de l'époque. Hafiz décrit le port de Djedda, les bâtiments et les alentours de La Mecque et de Médine, ainsi que ses compagnons de pèlerinage. Il brosse également un tableau éloquent des autorités fiscales voraces et du traitement rude infligé par les Bédouins durant son périple. Le livre est un complément important des récits classiques en anglais par C. Snouck Hurgronje et Richard Burton sur les villes saintes. Outre les chapitres sur le voyage en Arabie, le livre expose en détails les accusations injustes contre le nabab, qui entraînèrent sa destitution. L'auteur conclut par un chapitre sur l'Angleterre et les Anglais, dans lequel il met à jour les différences notamment entre la rigueur du système judiciaire britannique dans le pays et la justice sommaire prévue pour les sujets indiens, reposant souvent entièrement entre les mains d'administrateurs britanniques non qualifiés. Le livre fut publié à Londres par W. H. Allen, grand éditeur d'ouvrages sur l'Inde.

Dernière mise à jour : 10 avril 2015