Défense du Coran contre la calomnie

Description

Tanzīh al-Qur'ān 'an al-maṭā'in (Défense du Coran contre la calomnie) est un commentaire détaillé sur le Coran du point de vue de l'ancienne tendance philosophique de théologie spéculative islamique dite mutazilite, qui met l'accent sur l'unicité de Dieu (Allah) et la primauté de la raison humaine pour comprendre Sa volonté. Ce concept donna lieu à un intense débat impliquant d'autres opinions exprimées par les rationalistes acharites et les adeptes mystiques (soufis). Dans l'histoire intellectuelle islamique, ce type de spéculation philosophique est appelé 'ilm al-kalam (science du discours). Comme souvent avec de tels arguments abstraits, la dispute déborda sur la politique et entraîna l'effusion de sang. Les opinions théologiques d'Abu al-Hasan al-Asha'ari (mort en 935 env.) finirent par prévaloir comme fondement de la théologie scolastique sunnite, entraînant la disparition de l'école mutazilite du courant dominant. L'auteur de l'ouvrage principal du volume présenté ici, 'Abd al-Jabbar al-Asadabadi (937−1025 env.), fut une figure éminente du mutazilisme, dont l'histoire fut marquée par Tanzīh al-Qur'an. 'Abd al-Jabbar aborde les questions de la foi et de la moralité au vu de ce qu'il décrit comme les injonctions intrinsèquement rationnelles du Coran. Les questions et les réponses sont organisées en fonction des sourates (chapitres) du Coran. L'auteur traite de thèmes tels que le mariage, les jeux d'argent, la consommation d'alcool, la mort et le jihad. Il répond aux questions en affirmant que, quelle que soit l'injonction, Dieu a créé ce qu'il y a de mieux pour l'humanité et le croyant est libre de choisir la bonne voie. Abu al-Hasan ʻAbd al-Jabbar ibn Ahmad ibn ʻAbd al-Jabbar al-Hamadhani (nom complet d'Abd al-Jabbar', qui fut surnommé Qadhi al-Qudhat, signifiant le juge des juges) naquit à Assadâbâd, aujourd'hui en Iran. Auteur prolifique, il fut le leader des mutazilites de son époque. Son érudition était très prisée à la cour de Bagdad. Il s'installa finalement dans la capitale provinciale iranienne Rayy (Rey ou Ray), où il mourut. Al-Mughni (Somme), recueil sur la pensée mutazilite, est le magnum opus d'Abd al-Jabbar'. Tanzih al-Qur'an est suivi d'un traité de 20 pages attribué au juge et exégète Raghib al-Isfahani (mort en 1108), intitulé Muqaddimat al-tafsir (Introduction au commentaire du Coran), qui semble être un précis de ses autres ouvrages, plus longs, sur le sujet. Il n'existe aucune connexion avec l'ouvrage principal de ce volume. Le livre, imprimé en 1911 à la presse Jamaliyah au Caire, fut financé par Muhammad Saʿid al-Rafiʿ, propriétaire de la librairie Azhariyah.

Dernière mise à jour : 6 avril 2015