Les secrets de la métaphore dans la rhétorique

Description

Ce livre est une édition savante moderne d'Asrar al-balaghah fi 'ilm al-bayan (Les secrets de la métaphore dans la rhétorique), ouvrage précurseur d'al-Jurjani (mort en 1078 env.) sur la rhétorique arabe, plus particulièrement la branche appelée al-bayan (utilisation des métaphores et des figures de style), dont il est considéré comme le fondateur. Dans le contexte classique, l'ilm al-balaghah (rhétorique) est divisée en trois arts interconnectés : l'al-ma'ani (expression claire), l'al-bayan et le badi' (embellissement et style esthétique). L'étude d'al-Jurjani sur l'importance stylistique et psychologique de la métaphore, qui fut largement acceptée par les écrivains arabes classiques, fait encore l'objet de discussions et de recherches dans la linguistique moderne. L'ouvrage est organisé avec soin. Après avoir défini une figure de style spécifique et indiqué ce qui la différencie des autres types de métaphore, al-Jurjani fournit des exemples en citant d'éminents poètes, tels qu'Abu Nuwas (756-814) et al-Mutannabi (915-965), ainsi que des proverbes et des maximes. Il dissèque ensuite les passages en référence à la morphologie des tropes. Ce livre, en aucun cas l'unique version publiée des manuscrits connus, fut édité par le réformateur et publiciste libano-égyptien Mohammed Rachid Rida. Rida fut un célèbre représentant de l'islam moderne, qui selon lui devait reconnaître ses racines scripturales tout en s'adaptant aux modes occidentaux d'expression. Ni Rachid Rida (comme il est communément appelé) ni son aîné, Mohamed Abduh, ne furent connus pour leur érudition textuelle, expliquant que cette édition ne soit pas souvent citée dans les bibliographies courantes. Dans son introduction, Rida mentionne que son intérêt pour Asrar al-balaghah naquit de sa volonté de sauver les lettres arabes contemporaines de ce qu'il appelle la « maladie » affectant la langue depuis le Ve siècle après l'Hégire (XIIe siècle), dont l'étude est simplement devenue « une autre langue enseignée dans les écoles ». Il débattit de ce problème avec 'Abduh. Ensemble, ils recherchèrent et copièrent plusieurs manuscrits de l'ouvrage d'al-Jurjani à Médine, à Tripoli (au Liban), à Bagdad et à Istanbul. L'édition présentée ici, fruit de la comparaison des textes par Rida, contient de nombreuses notes de bas de page sur les variantes de lecture et les mots inhabituels, ainsi que d'autres commentaires explicatifs. Le livre fut publié au Caire aux presses al-Taraqqi.

Informations d'édition

Presses al-Taraqqi, Le Caire

Langue

Titre dans la langue d'origine

أسرار البلاغة في علم البيان

Type d'élément

Description matérielle

357 pages ; 25 centimètres

Références

  1. K. Abu Deeb, “'Abd-Al-Qaher Jorjani,” in Encyclopædia Iranica (New York: Bibliotheca Iranica Press, 1985).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 16 janvier 2015