Les générations des nations, ou les descendants de l'humanité

Description

Ṭabaqāt al-umam aw Al-salāʼil al-basharīyah (Les générations des nations, ou les descendants de l'humanité) est un ouvrage ambitieux d'ethnographie et d'anthropologie, visant à décrire des sociétés humaines sur la base non seulement de leur développement historique, mais également de leurs caractéristiques contemporaines. Le livre fut publié en 1912 par l'imprimerie Hilāl du Caire. Son auteur, Jorge Zaydan, naquit à Beyrouth en 1861 et étudia la médecine à l'université américaine locale. Il termina ensuite son éducation littéraire et philosophique au Caire, avant de retourner au Liban, où il apprit l'hébreu et le syriaque. Zaydan, qui travailla en tant que journaliste pour les revues al-Muqtaṭaf et al-Hilāl, écrivit notamment des ouvrages sur la philosophie du langage et la rhétorique arabe. Dans le livre présenté ici, il offre un regard d'ensemble sur diverses sociétés historiques et contemporaines du monde entier. Les premiers chapitres sont consacrés aux ères géologiques de la Terre, aux origines de l'homme et aux sociétés préhistoriques. L'auteur aborde ensuite l'invention de l'écriture et l'utilisation des différents systèmes de numération par les anciennes civilisations. Les chapitres suivants traitent brièvement de sociétés historiques et modernes, dont celles des Égyptiens, des Sumériens, des Akkadiens, des Mongols, des Amérindiens, des Mayas, des Aztèques et de peuples occidentaux modernes. Pour chacune de ces sociétés, Zaydan fournit un aperçu de leurs coutumes, de leurs découvertes, de leurs croyances religieuses et philosophiques, ainsi que de leur production littéraire.

Date de création

Informations d'édition

Maṭba'at al-Hilāl, Le Caire

Langue

Titre dans la langue d'origine

طبقات الأمم أو السلائل البشرية

Lieu

Type d'élément

Description matérielle

286 pages ; 24 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 16 janvier 2015