Résumé de l'histoire des Arabes

Description

Le Français Louis-Amélie Sédillot devint astronome et orientaliste, encouragé par son père Jean-Jacques Sédillot à poursuivre les mêmes intérêts que lui. Sédillot fils traduisit et publia des ouvrages d'astronomie arabes. Khulasat Tarikh al-'Arab (Résumé de l'histoire des Arabes) est une traduction et une adaptation par 'Ali Mubārak Pasha d'Histoire des Arabes de Louis-Amélie Sédillot. Mubārak est reconnu comme le père de l'éducation moderne en Égypte. Né dans un village rural de la région du delta du Nil, il protesta contre la qualité des enseignements au début de sa scolarité. Après plusieurs années scolaires insatisfaisantes au Caire, il finit par choisir une éducation dans les sciences militaires au Caire et en France. Des années plus tard, il revint en Égypte pour servir en tant qu'ingénieur civil, puis il devint responsable de la réforme du système scolaire rudimentaire égyptien. Il est également connu pour avoir fondé la Bibliothèque et archives nationales d'Égypte. Les monarques égyptiens lui accordèrent le titre de basha (pacha), désignant le plus haut rang de l'administration civile ou la reconnaissance d'un accomplissement extraordinaire dans le service public. Ce titre n'impliquait pas de statut de noblesse et n'était pas héréditaire, sauf pour les hommes de la dynastie de Méhémet Ali Pasha. Khulasat Tarikh al-'Arab est un aperçu de l'histoire arabe, avec une table des matières, une introduction par Mubarak et un index. L'ouvrage traite d'abord de la géographie de l'Arabie et de l'histoire arabe avant le prophète Mahomet, puis il aborde les coutumes arabes et les réalisations de la civilisation arabe jusqu'à l'invasion napoléonienne de 1798. Il fut publié en 1892 à l'imprimerie Muḥammad Mustafa au Caire.

Date de création

Informations d'édition

Imprimerie Muḥammad Musṭafā, Le Caire

Langue

Titre dans la langue d'origine

خلاصة تاريخ العرب

Type d'élément

Description matérielle

298 pages ; 25 centimètres

Références

  1. Gilbert Delanoue, “’Ali Mubarak,” in Moralistes et Politiques Musulmans dans L’Egypte du XIXe Siecle (Cairo: Institut Francais d’Archeologie Orientale du Caire, 1982).
  2. J. Heyworth-Dunne, An Introduction to the History of Education in Modern Egypt (London: Luzac, 1938).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 21 juillet 2014