Discours sur l'histoire universelle

Description

Cet ouvrage est une traduction arabe de l'histoire du monde de Jacques-Bénigne Bossuet intitulée Discours sur l'histoire universelle, dans laquelle l'auteur défend le droit divin des rois. Le livre de Bossuet, initialement publié en 1681, est considéré comme une thèse classique définissant le monarque comme l'incarnation de l'État. L'argument de Bossuet, qui écrivit son ouvrage pour le dauphin de France, repose sur une interprétation de l'histoire biblique. La traduction de l'ouvrage, réalisée par 'Abd Allah al-Bustāni, et sa publication furent commandées par l'évêque Yūsuf ibn Ilyās al-Dibs, primat du Liban et président de l'al-Da'irah al-'Ilmiyah (Société scientifique). Il est difficile de comprendre pourquoi l'évêque choisit cet ouvrage, car les circonstances politiques du Levant ottoman à la fin du XIXe siècle étaient radicalement différentes de celles de la France au XVIIe. Il voulut peut-être promouvoir son contenu édifiant, le jugeant approprié pour l'enseignement dans les écoles sous son autorité. L'ouvrage parut en 1882 à l'imprimerie catholique de Beyrouth, que l'évêque dirigeait à l'époque. 'Abd Allah al-Bustāni, auteur catholique maronite, était professeur d'arabe. Le nom de Shakir al-'Awn, dont on sait peu de choses, apparaît sur la page de titre comme cotraducteur.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Imprimerie catholique, Beyrouth

Langue

Titre dans la langue d'origine

خطاب في التاريخ العام

Type d'élément

Description matérielle

344 pages ; 24 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 21 juillet 2014