Carte des nouvelles découvertes dans l’océan de l’Est

Description

Cette carte russe de 1781 décrit des parties de l'est de la Sibérie et le nord-ouest de l’Amérique du Nord, y compris des endroits atteints par les Russes Mikhail Gvozdev et Ivan Sind, l’explorateur et capitaine britannique James Cook et d'autres. En 1732, l'expédition dirigée par Gvozdev et le navigateur Ivan Fedorov traversa le détroit de Béring entre l'Asie et l'Amérique et découvrit les îles Diomède avant d’atteindre l'Alaska aux alentours du cap Prince-de-Galles. Cette expédition débarqua sur le rivage de l'Amérique du Nord continentale à un endroit décrit sur la carte comme le « Point américain » et indiqua que ce qu'elle avait découvert n'était pas une île mais un bien plus grand territoire. Au sud du détroit de Béring, la carte montre les îles cartographiées par le lieutenant Sind entre 1764 et 1768 et plusieurs îles découvertes par les Anglais. Au nord-est du détroit de Béring, à l'extrême nord de l'actuelle Alaska, se trouve un point atteint par Cook en 1778 lors de son troisième voyage vers le Pacifique à la recherche de l’introuvable passage du Nord-Ouest. Il est marqué sur la carte avec ces mots : « Le glorieux capitaine Cook atteignit cet endroit en 1778 ». La carte indique également les régions habitées par différents groupes ethniques avec lesquels les explorateurs russes et européens eurent des contacts : les Iakoutes, les Koriaks, les Ioukagirs et d’autres.

Dernière mise à jour : 19 octobre 2015