Grand spectacle surprenant extraordinaire

Description

Cette affiche, datée de 1835 et imprimée par la maison Andreola à Trévise (Italie), annonce un spectacle par la Compagnie acrobatique, athlétique et olympique, l'une des dernières troupes itinérantes à se produire dans des théâtres avec ce qu'on appelait un spectacle dans un répertoire acrobatique « culturel ». Ces spectacles combinaient danse et pantomime, avec des artistes jouant des rôles spécifiques. Les spectacles, qui avaient été populaires tout au long du XVIIIe siècle, n'étaient plus en vogue à cette époque. Au fil du temps, des acrobates tel Pietro Bono, le funambule représenté sur cette affiche, furent incorporés dans les cirques équestres à la popularité grandissante. Cette affiche est particulièrement intéressante, car elle porte le sceau de cire rouge conférant l'autorisation de se produire à Conegliano (Trévise) et elle mentionne également Lepido Pagliaccio, artiste de la commedia dell'arte considéré comme un précurseur du clown anglo-saxon intégré au cirque équestre durant cette période. Bono, plus connu sous le nom d'Il Diavoletto (« le petit diable »), était le fils de Giovanni Battista Bono, directeur de la compagnie, et de la première danseuse de l'école acrobatique de Paris. Il apprit son métier aux côtés de Marco Averino, avec qui il travailla comme funambule. Cette affiche indique que Bartolomeo Zanfretta, partenaire de Bono, joue les rôles d'Alcide et de Piramidista. En mai 1839, Zanfretta se produisit avec sa propre compagnie dans l'arène de Vérone, présentant un « spectacle d'athlétisme et de gymnastique extraordinaire ».

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Andreola, Trévise, en Italie

Langue

Titre dans la langue d'origine

Grandioso Straordinario Sorprendente Spettacolo

Lieu

Type d'élément

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 5 mars 2014