Traitement des autochtones dans les colonies allemandes

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le ministère des Affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Traitement des autochtones dans les colonies allemandes est le numéro 114 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Cette étude est composée de huit chapitres : I « L'élément officiel » (sur la politique coloniale allemande et son débat en Allemagne), II « La flagellation dans les colonies allemandes », III « L'administration de la justice », IV « Le travail forcé », V « Le traitement des chefs », VI « Les accusations contre les individus » (brefs comptes–rendus sur 14 accusés, souvent condamnés pour avoir commis des atrocités dans les colonies allemandes), VII « Les brutalités dans le Sud–Ouest africain » et VIII « Les soulèvements et les rébellions ». Sur le thème du dernier chapitre, l'étude émet l'observation suivante : « Les nombreuses rébellions dans les colonies allemandes offrent le meilleur commentaire sur les méthodes d'administration des Allemands. They have been due to a variety of causes, such as expropriation of the tribal lands, seizure of sacrificial cattle, maladministration of justice, excessive floggings and general severity of treatment, invasion of native rights and customs, flogging of women, forced labour and recruiting of natives by means of forced levies, or to a combination of all; but in every case they have been suppressed with a ruthless barbarity that, if committed by a less powerful nation, would have roused a storm of indignation throughout the civilized world.” L'étude accorde une attention particulière à trois événements principaux : la révolte des Héréros dans le Sud-Ouest africain (aujourd'hui la Namibie), ainsi que les révoltes d'Abushiri et des Maji-Maji en Afrique orientale allemande (qui fait aujourd'hui partie de la Tanzanie).

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Bureau des publications officielles de Sa Majesté, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Treatment of Natives in the German Colonies

Type d'élément

Description matérielle

53 pages ; 22 centimètres

Notes

  • De la série : Guides de paix

Collection

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 14 novembre 2017