Sumatra

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le ministère des Affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Sumatra est le numéro 83 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Aujourd'hui île indonésienne, Sumatra faisait à cette époque partie des Indes orientales néerlandaises et était donc contrôlée par les Néerlandais. L'étude traite de la géographie physique et politique, de l'histoire politique, des conditions sociales et politiques, ainsi que des conditions économiques. La partie sur l'histoire politique raconte comment les Néerlandais et les Britanniques rivalisaient pour s'imposer sur l'île. Elle évoque également la guerre d'Aceh de 1873 à 1907 entre les Néerlandais et l'État princier d'Aceh, qui refusait avec acharnement de se soumettre à toute domination étrangère. L'examen des conditions économiques souligne le caractère essentiel des cultures commerciales telles que le cocotier, le café, le coton, le tabac, le caoutchouc et les épices. Ce chapitre, qui prévoit l'essor de l'industrie du caoutchouc, indique que « la production [de caoutchouc] de Sumatra en 1917 fut principalement exportée vers l'Amérique, où la demande avait atteint un niveau sans précédent, surtout dû au développement extraordinaire du secteur automobile ».

Dernière mise à jour : 11 septembre 2017