La Nouvelle–Guinée néerlandaise et les Moluques

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le ministère des Affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. La Nouvelle–Guinée néerlandaise et les Moluques est le numéro 87 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Le territoire de la Nouvelle–Guinée, la deuxième île la plus grande du monde (après le Groenland), est aujourd'hui partagé entre l'Indonésie et l'État de la Papouasie–Nouvelle–Guinée. L'ancienne Nouvelle–Guinée néerlandaise correspond désormais à la partie indonésienne de l'île. Les Moluques, également appelées les îles aux épices ou, en indonésien, Maluku, sont un archipel situé à l'ouest de la Nouvelle–Guinée, appartenant également à l'Indonésie. L'étude contient des parties sur la géographie physique et politique, l'histoire politique, et les conditions sociales, politiques et économiques, où ces thèmes sont abordés séparément pour la Nouvelle–Guinée et les Moluques. Elle explique que les Néerlandais expulsèrent les Portugais et les Espagnols des Moluques durant la première moitié du XVIIe siècle afin de consolider leurs monopoles sur le commerce des clous de girofle, des noix de muscade et d'autres épices. Ce n'est qu'en 1678 qu'ils établirent une présence officielle en Nouvelle–Guinée, lorsqu'ils conclurent un traité avec le rajah local d'Onin. L'étude indique : « La majeure partie de la Nouvelle–Guinée néerlandaise demeure totalement inexplorée. Les autochtones sont divisés en de nombreuses tribus constamment en guerre les unes contre les autres et l'autorité néerlandaise n'a été établie que sur quelques parties de la côte ». La dernière partie, intitulée « Observations sur les principales îles Moluques », fournit de brèves descriptions de la géographie et de l'économie des 16 îles et groupes d'îles.

Dernière mise à jour : 19 juillet 2017