Côte française des Somalis

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le ministère des Affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Côte française des Somalis est le numéro 109 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Somalie britannique et Socotra est le numéro 97 de la série et Somalie italienne en est le numéro 128. La Côte française des Somalis (aujourd'hui Djibouti) est située sur la côte est de l'Afrique, bordée à cette époque par la colonie italienne d'Érythrée, l'Abyssinie (actuelle Éthiopie) et la Somalie britannique (qui fait partie de l'actuelle Somalie). Le livre contient des parties consacrées à la géographie physique et politique, à l'histoire politique et aux conditions sociales, politiques et économiques. Il inclut un bref examen de la population de la colonie, composée de deux groupes principaux : les Danakils (également appelés Afars) et les Somaliens issas. La partie sur l'histoire politique résume le processus de prise de contrôle du territoire par la France, qui débuta lorsque les chefs locaux cédèrent le port d'Obock en 1856 et s'acheva à la conclusion des traités de protection avec les sultans de Tadjourah et de Gobad et les chefs des Somaliens issas en 1884–1885. La Côte française des Somalis, comme l'étude le souligne, doit sa valeur économique presque entièrement à son emplacement au croisement des voies de communication. Terminus du chemin de fer reliant le port de Djibouti à l'Éthiopie, elle constituait « une station charbonnière pratique et une escale pour les navires faisant commerce avec l'Orient, particulièrement avec les possessions françaises en Asie, l'Afrique orientale et Madagascar ». La Côte française des Somalis fut renommée Territoire français des Afars et des Issas en 1967, puis devint la République de Djibouti en 1977.

Dernière mise à jour : 24 mai 2017