Dahomey

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le ministère des Affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Dahomey est le numéro 105 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Le Dahomey (Bénin actuel) était un royaume africain qui émergea très probablement au cours du deuxième quart du XVIIe siècle. Il devint un protectorat de la France en 1892. En 1904, il devint une colonie française, intégrée au gouvernement général de l'Afrique-Occidentale française. Le livre présenté ici est consacré à la géographie physique et politique, à l'histoire politique, et aux conditions sociales, politiques et économiques. Les conditions sociales et politiques sont abordées dans le numéro 100 de la série, French West Africa (Afrique-Occidentale française). L'étude traite de la délimitation de la frontière du Dahomey avec la colonie britannique de Lagos (aujourd'hui le Nigéria) à l'est et le Togoland (alors une colonie allemande) à l'ouest. Elle décrit brièvement les principaux groupes ethniques vivant dans le pays, notamment les peuples Fong (Fon), Mina, Aja (Adja), Nago, Mahi, Bariba, Dendi, Hausa et Fulbé (Fulani). La population totale de la colonie est évaluée à environ 900 000 habitants. La partie sur les conditions économiques présente le potentiel économique de la colonie, fondé sur sa richesse agricole et les perspectives d'augmentation de la production d'huile de palme, de cacao, de caoutchouc et autres produits. Cotonou était le port principal de la colonie, avec des liaisons par navire à vapeur avec Le Havre, Marseille, Hambourg et Liverpool. Le Dahomey devint la République indépendante du Dahomey le 1er août 1960 ; il changea de nom en 1975 pour devenir le Bénin.

Dernière mise à jour : 19 juillet 2017