L'ascension des étoiles jumelles propices et l'amalgame des océans

Description

Ce manuscrit est le premier volume de Matla us-Sadain wa Majma ul-Baahrain (L'ascension des étoiles jumelles propices et l'amalgame des océans) par 'Abd al-Razzāq Kamāl al-Dīn ibn Isḥāq al-Samarqandī (1413−1482). Le livre contient le récit semi-officiel de l'histoire politique de la fin des khanats mongols et des régimes politiques timurides au Caucase, en Iran, dans le Khorasan et en Transoxiane. Le premier volume documente la période comprise entre 1316 et 1405, c'est-à-dire de l'arrivée au pouvoir en Perse d'Abu Saïd Bahadur Khan, dernier grand khan mongol, à la mort de Tamerlan, fondateur de la lignée timuride. Il s'agit d'une période essentielle dans l'histoire de la région, marquée par des transitions politiques et sociales importantes. L'ouvrage porte sur la désintégration des khanats mongols, la rivalité entre plusieurs lignées locales mongoles et non mongoles pour la suprématie, et l'établissement de la dynastie timuride comme groupe politique et social prédominant. Ce volume aborde le personnage de Tamerlan, sa montée sur le trône et ses descendants immédiats. Son fils Shahrokh lui succéda, et c'est au cours de son règne que Razzaq prospéra en tant que courtier juridique, curateur et ambassadeur. Lors de ses missions d'ambassadeur, Razzaq voyagea en Eurasie, notamment à Calicut, dans le sud-ouest de l'Inde, en 1442. Les événements et personnages majeurs décrits dans ce volume de l'œuvre de Razzaq sont également évoqués dans d'autres textes contemporains. Le second volume couvre les règnes de Shahrokh et de ses descendants, l'accession au trône du sultan Ḥusain Bāyqarā Chorasan et d'autres événements dont l'auteur fut témoin. La préface descriptive loue Dieu, Mahomet et les quatre califes bien guidés de l'islam. Elle explique que Razzaq souhaitait depuis longtemps écrire une histoire, mais que l'instabilité politique et d'autres difficultés l'en empêchèrent. Toutefois, un jour de Norouz (Nouvel An), son vieil ami Shikh Maza al-Din Husain l'incita à achever l'écriture de son texte. Le titre des événements, qui sont racontés chronologiquement selon le calendrier islamique, les versets du Coran et les poèmes sont tous rubriqués. Le récit des événements débute généralement par l'expression « mention de », « l'événement de » ou « envoi de ». Les pages sont numérotées, mais les nombres au début du volume ne sont pas visibles en raison de dommages causés par l'eau ; le feuillet 11 a disparu.

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016