Ponts Sanmai-bashi à Ueno

Description

Cette nishiki-e (estampe japonaise multicolore au bloc de bois de l'ukiyo-e) représente de belles femmes se promenant devant les ponts Sanmai-bashi (« trois ponts côte à côte ») à Ueno-hirokōji, à Edo (aujourd'hui Tokyo). Les cerisiers dans les bois entourant le temple Kan'ei-ji sont visibles au loin. Le temple Kan'ei-ji fut considéré comme l'endroit offrant la meilleure vue des cerisiers en fleurs de la ville d'Edo, et même aujourd'hui, nombreux sont ceux qui s'y rendent à cette saison. Les trois ponts construits côte à côte occupent le premier plan. Les femmes, habillées de vêtements rayonnant de motifs de fleurs de cerisier, semblent flâner. Le nom de l'artiste, « Eishi », est indiqué dans l'angle inférieur gauche de chaque estampe. Chōbunsai Eishi (Hosoda Eishi, 1756−1829) naquit dans une famille de domestiques directs du shogunat. Jeune, il servit auprès de Tokugawa Ieharu, dixième shogun. Eishi fut formé par le peintre du shogunat Kanō Michinobu, et le nom d'artiste « Eishi » aurait été choisi par Ieharu. Eishi commença à produire des œuvres ukiyo-e à la fin des années 1780, alors qu'il était serviteur du shōgun. En 1789, à l'âge de 34 ans, il démissionna de son poste pour consacrer le reste de sa vie à l'ukiyo-e. Il était particulièrement doué pour représenter de jolies femmes.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Nishimuraya Yohachi, Edo

Langue

Titre dans la langue d'origine

上野三枚橋之図

Type d'élément

Description matérielle

3 feuilles ; 37,2 x 25 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 25 avril 2014