Tsukishima

Description

Tsukishima est une ballade du genre kōwaka-mai (drame accompagné de danses), datant de la période Muromachi (1336−1573). Cette ballade est également intitulée Hyōgo ou Hyōgo tsukishima. « Tsukishima » signifie littéralement « création d'une île », et la ballade est inspirée d'une histoire dans laquelle Taira no Kiyomori (1118−1181), noble et général, construisit un nouveau port à Fukuhara, dans la préfecture de Hyōgo. L'histoire commence par la décision de Kiyomori de bâtir le port. Afin de garantir le bon déroulement des travaux, 30 personnes sont capturées pour les sacrifier en l'honneur des dieux. Matsuō, beau et jeune page qui a gagné la faveur de Kiyomori, voit la douleur des captifs et de leur famille, et s'offre en sacrifice à la place des victimes désignées. Il se noie après avoir été jeté à la mer avec 10 000 copies de Sūtra du Lotus, expliquant le surnom populaire donné au port de « kyō-no-shima », île de sūtra. Des archives indiquent qu'une représentation de Tsukishima eut lieu en 1545. Il existe des manuscrits plus anciens de cet ouvrage, mais il s'agit ici de la première édition imprimée (impression à caractères en bois) de Tsukishima et de l'unique exemplaire connu de cette édition. Les illustrations, dont certaines ont disparu, furent colorées à la main. L'année de publication est incertaine, mais elle est probablement antérieure à 1632, année de parution d'une édition imprimée au bloc de bois.

Dernière mise à jour : 19 juin 2017