Album d'appréciation du parfum du printemps

Description

Le takuhanga est un procédé d'impression consistant à tamponner une boule de coton recouverte d'un tissu et enduite d'encre noire sur du papier humidifié placé sur un bloc de bois gravé en taille-douce. Cette méthode dérive du takuhon, art de tamponner retrouvé dans les cahiers d'écriture chinois imprimés à partir des ouvrages d'anciens maîtres de la calligraphie. Cet album takuhanga de la fin du XVIIIe siècle contient des poèmes célébrant le paysage printanier de Kyoto, écrits en style chinois par des hommes lettrés de la ville qui étudièrent la littérature chinoise, tels qu'Iwagaki Ryūkei (1741−1808). Les dessins furent réalisés par de grands artistes de Kyoto de l'époque, notamment Itō Jakuchū (1716−1800), Ikeno Taiga (1723−1776) et Maruyama Ōkyo (1733−1795). La surface noir profond confère aux estampes à l'encre produites à l'aide de ce procédé une beauté différente de celle des nishiki-e (estampes polychromes japonaises imprimées au bloc de bois).

Dernière mise à jour : 19 juin 2017