Évangile de Kiev

Description

L'Évangile de Kiev fut réalisé en 1411 par un moine nommé Makarii, au monastère de Pustynno-Mykolaivskyi à Kiev, sur ordre du moine Ionah Bolakyrev, comme l'indique une des inscriptions historiques dans l'ouvrage. Cet exemplaire est l'un des rares manuscrits de Kiev, du XVe siècle, identifiant où il fut exécuté. Cet Évangile est considéré comme un exemple de paléographie de l'écriture semi-onciale « plus récente » d'Ukraine. Deux en-têtes, simplement conçus, ainsi que les titres et les initiales furent réalisés à l'encre brun foncé et vermillon. Le manuscrit fut restauré et relié durant le premier quart du XVIe siècle. La reliure fit l'objet d'une autre restauration en 1721, et la date « 4 juin 1721 » est notée sur la planche supérieure. Le manuscrit est composé du tétraévangile (livre décoré de l'Église orthodoxe contenant le texte des évangiles pour les lectures liturgiques), un ménologe (ouvrage des célébrations des morts dans l'ordre du calendrier) et l'index des leçons. Au XIXe siècle, le manuscrit fut appelé Évangile de 1411. L'on découvrit que l'ouvrage contenait quatre inscriptions historiques, mais deux d'entre elles furent perdues, car elles se trouvaient sur des feuillets (1 et 324) désormais disparus. Ces inscriptions, uniquement révélées grâce aux enquêtes menées par N.V. Geppener et I.I. Sreznevsky, indiquent le nom du scribe et de la personne ayant commandé le manuscrit d'origine (note du 20 juin 1411, recto du feuillet 1). Elles font également mention de la contribution d'un prince inconnu (note du 23 mars 1427, recto du feuillet 324). Une des deux inscriptions existant encore aujourd'hui fait référence à un autre don (recto du feuillet 323), l'autre étant la note de 1721 du relieur. Le manuscrit est conservé dans les collections de la Bibliothèque nationale V.I. Vernadsky d'Ukraine.

Auteur

Titre dans la langue d'origine

Евангелие тетр (Киевское Евангелие)

Type d'élément

Description matérielle

323 feuillets : papier ; 345 x 235 millimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 décembre 2013