Syrie et Palestine

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le bureau des affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Syrie et Palestine est le numéro 60 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Faisant partie à l'époque de l'Empire ottoman, la Syrie était une entité aux contours flous. Elle englobait non seulement la Syrie actuelle, mais également l'ensemble du territoire compris « entre les rives orientales de la Méditerranée et les déserts d'Arabie », et sa frontière orientale s'étendait jusqu'à l'Irak d'aujourd'hui. Le premier chapitre du livre est une présentation générale de la géographie physique et politique de la région. Le second chapitre traite de l'histoire politique, de l'invasion de la Syrie par Napoléon en 1799 aux événements de la Première Guerre mondiale. Le troisième est consacré aux conditions politiques et sociales, et examine notamment les relations entre les musulmans, les chrétiens et les juifs. Le quatrième chapitre est une analyse des conditions économiques, accompagnée de tableaux statistiques montrant la valeur et le volume des importations et des exportations, ainsi que le tonnage des navires à vapeur pour Beyrouth, Alexandrette (aujourd'hui İskenderun, en Turquie), Tripoli, Haïfa, Jaffa et d'autres ports d'importance secondaire.

Dernière mise à jour : 23 juillet 2015