Mésopotamie

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le bureau des affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Mésopotamie est le numéro 63 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Selon cette étude, la Mésopotamie est une région aux contours approximatifs, composée d'une « grande dépression qui s'étend vers le sud-est, de la pointe nord-ouest de la Syrie et des montagnes d'Arménie jusqu'au nord du golfe Persique ». Elle correspondrait vaguement au territoire de l'Irak d'aujourd'hui, augmenté de petites parties des actuels Syrie, Turquie et Iran. Le premier chapitre traite de la géographie physique et politique. Le second chapitre porte sur l'histoire politique et en particulier la période de l'occupation turque de 1638 à 1914. Le troisième chapitre est consacré aux conditions politiques et sociales, et le quatrième aux conditions économiques. Après l'effondrement de l'Empire ottoman à la fin de la Première Guerre mondiale, la Grande-Bretagne reçut un mandat de la Société des Nations sur la Mésopotamie, qui devint l'État d'Irak le 11 novembre 1920. La Grande-Bretagne accorda l'indépendance au royaume d'Irak en 1932.

Dernière mise à jour : 19 juillet 2017