La France et le Levant

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le bureau des affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. La France et le Levant est le numéro 66 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. Le livre est principalement une étude historique sur l'influence culturelle, politique et militaire française au Levant, territoire bordant la Méditerranée orientale qui inclut l'intégralité ou une partie des actuels Liban, Syrie, Jordanie, Israël, Turquie et Chypre. Il contient de courts chapitres sur les croisades, l'alliance au XVIe siècle entre la France et la Turquie, le plan proposé par le philosophe allemand Leibniz pour la conquête de l'Égypte par la France, les politiques de Louis XIV et de Louis XV, l'expédition de Napoléon en Égypte, la guerre de Crimée et des événements plus récents. Le chapitre sur le Liban aborde l'intervention militaire française au Liban et en Syrie en 1860 pour protéger les chrétiens de ces pays. Le livre conclut par un chapitre examinant les intérêts opposés de la France, de l'Italie et de l'Autriche, qui revendiquaient le rôle de protecteur européen des minorités chrétiennes au Levant à la veille de la Première Guerre mondiale.

Dernière mise à jour : 23 juillet 2015