Anatolie

Description

En préparation à la conférence de paix qui devait suivre la Première Guerre mondiale, au printemps 1917, le bureau des affaires étrangères britannique établit une section spéciale chargée de préparer les informations de synthèse utiles aux délégués britanniques. Anatolie est le numéro 59 d'une série de plus de 160 études produites par cette section, dont la plupart furent publiées après la conclusion de la conférence de paix de Paris en 1919. L'Anatolie est la péninsule qui s'étend vers l'ouest depuis l'Asie, entre la mer Noire et la région la plus à l'est de la mer Méditerranée, correspondant approximativement à la majeure partie de la Turquie actuelle. Certaines parties du livre présenté ici sont consacrées à la géographie physique et politique, à l'histoire politique, et aux conditions sociales, politiques et économiques. L'Anatolie était à l'époque une région d'une grande diversité religieuse et ethnique, et le livre traite en particulier des communautés grecques et arméniennes. Il conclut par une évaluation sombre des conséquences de l'alliance de la Turquie avec l'Allemagne pendant la Première Guerre mondiale, notamment les lourdes pertes humaines subies par la population majoritairement musulmane, les massacres des Arméniens, et la déportation ou l'incorporation dans des bataillons de travail forcé de nombreux autres chrétiens. N'avançant aucune projection dans l'avenir, l'étude ne put donc pas anticiper l'effondrement total de l'autorité ottomane entraîné par la guerre.

Dernière mise à jour : 11 septembre 2017