Entrée en Arabie : un récit sur le développement du savoir en Occident concernant la péninsule arabique

Description

David George Hogarth (1862–1927), érudit et archéologue britannique, travailla entre 1887 et 1907 sur des fouilles à Chypre, en Grèce et dans des pays du Moyen-Orient. En 1904, il publia Entrée en Arabie, ouvrage qui, comme le sous-titre l'indique, tentait de rapporter en détail le développement du savoir en Occident concernant la péninsule arabique, plutôt que de dresser un compte-rendu personnel de ses voyages dans la région. Le livre comporte deux parties. « Les pionniers » analyse la géographie historique de la région à partir de l'époque de Claude Ptolémée (IIe siècle). Cette partie traite également des explorations des voyageurs du XVIIIe siècle à la première moitié du XIXe, tels que Carsten Niebuhr (1733–1815) et Domingo Badia y Leblich (1766–1818). La deuxième partie, intitulée « Les successeurs », relate les voyages des explorateurs de la seconde moitié du XIXe siècle au début du XXe, notamment Richard Francis Burton, Christiaan Snouck Hurgronje, William Gifford Palgrave, Wilfrid Scawen Blunt, Lady Anne Blunt et Charles Montague Doughty. Le livre n'est pas structuré selon les explorateurs, mais en fonction des régions, par exemple « Régions frontalières occidentales », « Régions frontalières méridionales », « Centre », etc. Tous les chapitres se terminent par une bibliographie, et comprennent des illustrations, des cartes ou des photographies. Au cours de la Première Guerre mondiale, Hogarth collabora avec T.E. (Thomas Edward) Lawrence (1888–1935), également connu sous le nom de Lawrence d'Arabie, œuvrant à la planification des premières phases de la révolte arabe de 1916 contre les Turcs ottomans.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

F. A. Stokes, New York

Langue

Titre dans la langue d'origine

The Penetration of Arabia: A Record of the Development of Western Knowledge Concerning the Arabian Peninsula

Type d'élément

Description matérielle

359 pages : frontispice, planches, portraits, 1 carte pliée, plans, copies ; 20 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 19 octobre 2015