La vie dans le désert, ou souvenirs d'un voyage en Asie et en Afrique

Description

Life in the Desert, or, Recollections of Travel in Asia and Africa (La vie dans le désert, ou souvenirs d'un voyage en Asie et en Afrique) est une traduction anglaise d'un ouvrage initialement publié en 1860 en France sous le titre Les mystères du désert. Son auteur supposé, Louis Du Couret (1812–1867), déclara être le fils d'un colonel de l'armée française. Il partit pour le Moyen–Orient en 1836, où il servit comme officier militaire sous Muḥammad 'Alī (1769–1849), pacha et wali (gouverneur) d'Égypte. Il combattit également lors de la bataille de Nézib, en Syrie, en 1839. Converti à l'islam, il prit le nom Abd al-Ḣamīd Bey et effectua le hajj. La vie dans le désert est le récit du voyage d'un an de Du Couret en 1844–1845 dans la péninsule arabique, de Sanaa, au Yémen, où il rejoignit une grande caravane de marchands, à Sohar, dans le Sultanat d'Oman. Le livre comprend des descriptions détaillées des personnes que Du Couret rencontra, un examen des coutumes et des mœurs arabes, et des descriptions de plantes et d'animaux. À l'époque de la publication du livre, Du Couret fut soupçonné d'avoir inventé certains de ses souvenirs d'incidents et de rencontres, et des érudits, tels que le professeur Heinrich Kiepert de l'université de Berlin, émirent des doutes sur la véracité de ses écrits. Des érudits modernes allèrent même plus loin en affirmant que Du Couret n'avait jamais existé et qu'il était purement le fruit de l'imagination du grand écrivain français Alexandre Dumas. Celui–ci publia un autre livre soi–disant de Du Couret, L'Arabie heureuse, souvenirs de voyages en Afrique et en Asie, lui aussi vraisemblablement une supercherie littéraire.

Dernière mise à jour : 29 octobre 2015