Pays du Moyen-Orient : Syrie, Iran, Irak, Afghanistan, Jordanie et Arabie saoudite

Description

Cette carte du Moyen-Orient, initialement imprimée en août 1950 et révisée en février 1955, fut publiée par le Centre d'informations et de cartographie aéronautique, le Service de photographie et de cartographie aériennes, et le Service de transport aérien militaire (MATS) de l'armée de l'air américaine. En plus de la Syrie, l'Iran, l'Irak, l'Afghanistan, la Jordanie et l'Arabie saoudite, elle montre les régions de l'est de l'Égypte et le condominium anglo-égyptien du Soudan, ainsi que certaines parties de l'Érythrée et de l'Éthiopie. De nombreuses frontières sur la carte, notamment dans la péninsule arabique, sont marquées comme encore indéterminées. Le protectorat d'Aden, la Côte française des Somalis (aujourd'hui Djibouti), la Somalie britannique (Somalie actuelle) et la Somalie italienne (Somalie actuelle) sont représentés sur la carte comme des territoires encore sous administration coloniale. Les lignes d'armistice entre Israël et l'Égypte, la Jordanie et la Syrie reflètent celles qui furent établies après la guerre israélo-arabe de 1948. Pendant la guerre froide, l'armée de l'air américaine ne voyait le Moyen-Orient qu'à travers le prisme de la rivalité militaire mondiale l'opposant à l'Union soviétique. Elle dirigeait plusieurs installations dans la région ou à proximité, notamment la base aérienne de Wheelus, en Libye, entre 1948 et 1970, et l'aérodrome de Dhahran, en Arabie saoudite, de 1945 à 1962.

Dernière mise à jour : 27 mai 2015