Royaumes des successeurs d'Alexandre : après la bataille d'Ipsos, 301 av. J.-C.

Description

Alexandre le Grand (356–323 av. J.-C.) mourut soudainement à 32 ans, sans héritier présomptif ni successeur désigné. Sa mort fut suivie de près de 40 ans de conflits internes lors desquels les principaux généraux et les membres de la famille d'Alexandre rivalisèrent pour le contrôle des différentes régions du vaste empire qu'il avait bâti. La bataille d'Ipsos, qui se déroula en Phrygie, en Asie Mineure (Turquie actuelle), en 301 avant J.-C. entre les successeurs rivaux, entraîna la dissolution irrévocable de l'empire. Cette carte en latin, datant de la fin du XIXe siècle, montre les quatre principaux royaumes qui émergèrent après la bataille. Le royaume de Cassandre (358–297 av. J.-C. env.) était composé de la Macédoine, de la majeure partie de la Grèce et de certaines régions de la Thrace. Le royaume de Lysimaque (361–281 av. J.-C. env.) comprenait la Lydie, l'Ionie, la Phrygie et d'autres parties de la Turquie actuelle. Le royaume de Séleucos (mort en 281 av. J.-C ; plus tard l'Empire séleucide) était constitué de l'Iran, l'Irak, la Syrie et de parties de l'Asie centrale. Le royaume de Ptolémée Ier (mort en 283 av. J.-C.) incluait l'Égypte et les régions voisines. La carte fut réalisée par Edward Weller (mort en 1884), cartographe et graveur de Londres dont les cartes étaient publiées chaque mois et distribuées aux abonnés du journal Weekly Dispatch. Ses cartes parurent ensuite dans l'ouvrage Atlas du Weekly Dispatch de Cassell. L'échelle de la carte est indiquée en stades grecs. Un stade équivalait à 185 mètres.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Kingdoms of the Successors of Alexander: After the Battle of Ipsus, B.C. 301

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : couleur ; 23 x 31 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 11 mai 2015