Nouvelle carte générale des provinces asiatiques de l'Empire ottoman : sans l'Arabie

Description

Cette grande carte légendée en français comporte de nombreux détails sur les provinces asiatiques de l'Empire ottoman. Elle fut réalisée par le géographe et cartographe allemand Heinrich Kiepert. Sa création date de 1884, mais une note précise que les tracés des voies ferroviaires ont été mis à jour en 1912. Les noms de lieux importants sont écrits en plusieurs langues. La mer Méditerranée, par exemple, est indiquée en français, en grec, en turc et en arabe. Dans la partie inférieure, un tableau répertorie les termes géographiques en grec, en turc, en perse et en arabe, avec leurs équivalents français. L'altitude des montagnes et des étendues d'eau est indiquée en mètres par rapport au niveau de la mer. Une note figurant dans l'angle supérieur droit cite les sources utilisées par Kiepert pour compiler les informations sur la carte. Celles-ci comprennent notamment des levés effectués pour la construction de routes et de chemins de fer, des documents d'expéditions archéologiques, des récits de voyageurs, comme par exemple Hirschfeld, Ramsay ou Hartmann et Wünsch ainsi que les données collectées par Kiepert lors du voyage qu'il effectua en Palestine et en Égypte en 1870. Kiepert fut professeur de géographie à l'université de Berlin pendant 45 ans, de 1854 jusqu'à sa mort en 1899. Il œuvra dans le domaine de la cartographie historique antique et moderne avec un intérêt particulier pour l'Asie Mineure. Son premier ouvrage d'érudition, une étude de la Grèce antique et de ses colonies, fut publié en 1840.

Dernière mise à jour : 16 juillet 2013