Grand livre, signé D., 1590–1614

Description

L'Officina Plantiniana, également appelée imprimerie Plantin ou Plantijnse Drukkerij, fut fondée à Anvers en 1555 par Christophe Plantin (1520–1589), le typographe et imprimeur-éditeur le plus important de son temps. L'Officina devint la plus grande imprimerie et maison d'édition d'Europe, et elle fit d'Anvers l'un des centres d'imprimerie majeurs de l'Occident, avec Venise et Paris. Ce grand livre contient une synthèse des comptes de la presse pendant les années 1590–1614, et de ses transactions avec les membres de la famille et d'autres contacts privilégiés, notamment des marchands de papier ou de livres qui bénéficiaient d'un escompte. Il est principalement écrit en français, avec des parties en latin et en néerlandais. Après la mort de Christophe Plantin, son gendre Jan Moretus Ier (1543–1610) hérita de l'imprimerie et la dirigea. La famille Moretus assura la pérennité de l'entreprise jusqu'en 1876. Les archives de comptabilité de l'Officina constituent une source importante pour l'étude du commerce des livres en Europe, l'histoire économique et socioéconomique, et les développements intellectuels à une époque particulièrement instable en Europe et en Occident. Elles furent inscrites au Registre de la Mémoire du monde de l'UNESCO en 2001.

Dernière mise à jour : 3 juillet 2014