La vallée de l'Euphrate : Syrie, Kurdistan, et cetera

Description

Cette carte britannique du début du XIXe siècle représente la vallée de l'Euphrate, région qui comprend des parties de l'Irak, de l'Iran, de la Turquie et de la Syrie d'aujourd'hui. Elle inclut également la partie nord de la péninsule arabique. La carte indique les chemins de fer, à la fois existants et prévus, et le parcours des câbles télégraphiques sous-marins. Les vilayets (provinces administratives) de l'Empire ottoman en Syrie, Mésopotamie, Palestine et Anatolie du Sud sont représentées par des lignes rouges. « Limite sud de la sphère russe » est indiqué sur une ligne pointillée qui traverse la Perse (l'Irak actuel) d'ouest en est. En vertu de la Convention anglo-russe de 1907, signée à une période où le règne de la dynastie kadjar était extrêmement affaibli, la Russie et l'Empire britannique exerçaient un condominium sur la Perse avec des sphères d'influence délimitées. Le relief topographique est représenté par des hachures, particulièrement dans la partie supérieure de la carte, et indique l'élévation de la vallée de l'Euphrate jusqu'au plateau de l'Anatolie. Cette carte fut produite par Edward Stanford Ltd., maison d'édition et boutique de cartes, établie à Londres en 1853 par Edward Stanford (1827-1904), réputé pour son commerce londonien fréquenté par des explorateurs et des hommes politiques célèbres.

Informations d'édition

Établissement géographique de Stanford, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

The Euphrates Valley : Syria, Kurdistan, &c.

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : doublée de lin, couleur ; 31 x 52 centimètres, pliée en 17 x 11 centimètres

Notes

  • Échelle : 1 pouce  = 3 220 117 pieds env. ; 50 3/4 milles terrestres anglaises = 1 pouce

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 juin 2013