Perse, Arabie, et cetera

Description

Cette carte, parue dans Un nouvel atlas universel, fut publiée en 1846 par Henry Schenck Tanner, un des premiers géographes et cartographes américains. Elle représente les caractéristiques politiques et géographiques de la péninsule arabique et utilise les divisions traditionnelles de l'Arabie pétrée, l'Arabie déserte et l'Arabie heureuse. Elle montre également la région du Hedjaz avec les villes de La Mecque et de Médine, et Al-Dahna (aujourd'hui le Koweït et le sud de l'Irak). La légende dans la partie inférieure droite différencie les capitales, les grandes villes et les villes plus petites au moyen de cercles étoilés et hachurés. Les frontières des Émirats arabes ne sont pas clairement démarquées. Les divisions provinciales de l'Empire persan sont indiquées avec une couleur pour chaque province. La région entre la Perse et l'Inde britannique comprend la province de Balkh (aujourd'hui au nord de l'Afghanistan), qui était alors sous le règne de l'émirat de Boukhara, l'Afghanistan et le Baloutchistan (aujourd'hui au Pakistan et en Iran).

Dernière mise à jour : 27 avril 2015