Lhassa, la colline de Marpari (montagne rouge) et le palais du Potala vus depuis l'ouest

Description

Cette vue, depuis l'ouest, du Potala (palais du dalaï-lama) et de la colline de Marpari est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Dans l'article de 1901 intitulé « Lhassa », T.H. Holdich raconte : « Dans le monde entier, le culte religieux des grands dieux a principalement été mené dans des lieux en altitude, la cime des montagnes ayant toujours été leur demeure favorite. [. . .] Dès le début de l'histoire du bouddhisme, le culte du Sauveur Avalokiteshvara, " Dieu miséricordieux qui regarde ici-bas et voit la misère du monde ", devint probablement le plus populaire, et le mont Potala, à proximité de l'embouchure du fleuve Indus, était considéré comme sa demeure. [. . .] Au Tibet, ce culte fut selon toute probabilité associé très tôt à une montagne, car selon les légendes, lorsqu'Avalokiteshvara arriva au Tibet pour apporter la civilisation et le salut au peuple, il établit sa résidence au sommet de Marpari (la colline rouge), à l'ouest de la ville actuelle de Lhassa. Au VIIe siècle, les rois du Tibet bâtirent leur modeste palais sur cette montagne, au pied de laquelle Lhassa se développa ». Deux lamas bouddhistes mongols, G.Ts. Tsybikov et Ovché (O.M.) Narzounof, prirent ces photographies lorsqu'ils voyagèrent au Tibet en 1900 et 1901. Les notes accompagnant les images furent écrites en russe pour la Société géographique impériale de Russie par Tsybikov, Narzounof et d'autres Mongols qui connaissaient bien le Tibet central. En avril 1904, Alexander Grigoriev, membre correspondant de la Société américaine de géographie, traduisit les notes russes en anglais.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Lhasa, Potala Palace and Marpori (Red Mountain) from the West

Type d'élément

Description matérielle

1 photographie ; 14 x 21,6 centimètres

Collection

Références

  1. T.H. Holdich, “Lhasa,” The Geographical Journal, vol. 18, no. 6 (1901).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 22 mars 2016