Lhassa, le Yu-tog zamba, pont aux portes de la ville

Description

Cette image, montrant le Yu-tog zamba, pont de pierre aux portes de Lhassa, est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Le pont (également appelé Yutok jampa et pont Yu-tok dans d'autres sources) est situé sur la route entre Lhassa et le Potala (palais du dalaï-lama). Il est recouvert de tuiles vitrifiées bleues, mais le nom signifie « pont au toit de turquoise ». Dans son ouvrage Voyage à Lhassa et au Tibet central (1902), Sarat Chandra Das décrit le Yu-tog zamba comme « un petit pont de pierre avec un garde, sous l'autorité d'un lama, stationné à l'entrée et interrogeant tous les passants pour déterminer l'objet de leur visite dans la ville ». Deux lamas bouddhistes mongols, G.Ts. Tsybikov et Ovché (O.M.) Narzounof, prirent ces photographies lorsqu'ils voyagèrent au Tibet en 1900 et 1901. Les notes accompagnant les images furent écrites en russe pour la Société géographique impériale de Russie par Tsybikov, Narzounof et d'autres Mongols qui connaissaient bien le Tibet central. En avril 1904, Alexander Grigoriev, membre correspondant de la Société américaine de géographie, traduisit les notes russes en anglais.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Lhasa, Yu-tog zamba, a Bridge at the Entrance to Lhasa

Type d'élément

Description matérielle

1 photographie ; 14 x 21,6 centimètres

Collection

Références

  1. A-K's Plan of Lhasa (1878): http://collections.lib.uwm.edu/u?/tibet,107
  2. Rockhill’s Plan of Lhasa (1891):http://collections.lib.uwm.edu/u?/tibet,108
  3. Waddell's Plan of Lhasa (1904): http://collections.lib.uwm.edu/u?/tibet,110
  4. S.C. Das, Journey to Lhasa and Central Tibet (London: John Murray, 1902).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 22 mars 2016