Lhassa, résidence de l'oracle d'État

Description

Cette vue de Nechung, résidence de l'oracle d'État à Lhassa, est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Le monastère de Drepung est visible dans la partie gauche de la photographie. Dans son ouvrage Le bouddhisme du Tibet ou lamaïsme (1899), L.A. Waddell écrit : « Tous les monastères orthodoxes au Tibet, même ceux des sectes les plus réformées, abritent ou ont recours à un oracle. Ils le consultent et suivent ses recommandations dans la plupart des domaines. Certains cloîtres près de Lhassa sont spécialement dédiés à l'instruction de cet art, notamment les monastères de Moru, de Ramoche et de Karma. Les grands médiums sont appelés " défenseurs de la foi " (ch'osskyon). Le Nechung, rang le plus élevé, est l'oracle du gouvernement, et il est consulté à chaque occasion ou entreprise importante de l'État ». Deux lamas bouddhistes mongols, G.Ts. Tsybikov et Ovché (O.M.) Narzounof, prirent ces photographies lorsqu'ils voyagèrent au Tibet en 1900 et 1901. Les notes accompagnant les images furent écrites en russe pour la Société géographique impériale de Russie par Tsybikov, Narzounof et d'autres Mongols qui connaissaient bien le Tibet central. En avril 1904, Alexander Grigoriev, membre correspondant de la Société américaine de géographie, traduisit les notes russes en anglais.

Dernière mise à jour : 22 mars 2016