Dzong de Gyantsé (Gyangzê), vue d'ensemble de la ville

Description

Cette vue de la ville de Gyantsé (également Gyangze, Gangtse et Gyangtse dans d'autres sources) est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Dans son article de 1904 intitulé « Voyage à Lhassa », G.Ts. Tsybikov écrit : « Gyantsé, une des villes les plus anciennes du Tibet, est située dans la vallée de la rivière Nianchu, emplacement propice au commerce avec l'Inde. Des tapis et des tissus sont fabriqués dans cette cité célèbre pour son immense suburgan (temple) à cinq étages, où plusieurs pièces contiennent de nombreuses statues de Bouddha, antiques pour certaines ». Deux lamas bouddhistes mongols, Tsybikov et Ovché (O.M.) Narzounof, prirent ces photographies lorsqu'ils voyagèrent au Tibet en 1900 et 1901. Les notes accompagnant les images furent écrites en russe pour la Société géographique impériale de Russie par Tsybikov, Narzounof et d'autres Mongols qui connaissaient bien le Tibet central. En avril 1904, Alexander Grigoriev, membre correspondant de la Société américaine de géographie, traduisit les notes russes en anglais.

Dernière mise à jour : 22 mars 2016