Lhassa, Chakpori (montagne de fer) depuis le nord-ouest

Description

Cette vue depuis le nord-ouest du Chakpori (également appelée colline Chagpori, Chiakpori, Chapori, Chakpori, Chaga ou Chag-pa dans d'autres sources), « montagne de fer », est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Des maisons y sont visibles le long de l'arête de la montagne. Dans l'édition de 1890 de son ouvrage Tibet, W.W. Rockhill écrit : « Les maisons au Tibet sont généralement construites en pierres sur plusieurs étages, où toutes les pièces d'un étage ont la même superficie, avec les plus grandes à l'étage du milieu. Les Tibétains taillent les chevrons et sculptent les colonnes de leurs entrées, le tout produisant un effet très réussi ». Deux lamas bouddhistes mongols, G.Ts. Tsybikov et Ovché (O.M.) Narzounof, prirent ces photographies lorsqu'ils voyagèrent au Tibet en 1900 et 1901. Les notes accompagnant les images furent écrites en russe pour la Société géographique impériale de Russie par Tsybikov, Narzounof et d'autres Mongols qui connaissaient bien le Tibet central. En avril 1904, Alexander Grigoriev, membre correspondant de la Société américaine de géographie, traduisit les notes russes en anglais.

Dernière mise à jour : 22 mars 2016