L'incendie du château royal de Stockholm, 1697

Description

Cette gravure représente l'incendie de 1697 qui ravagea Tre Kronor, château royal accueillant les monarques de Suède aux XVIe et XVIIe siècles. Alors que la Suède devenait une grande puissance, la dichotomie entre sa richesse, son pouvoir et ses relations avec l'Europe et la résidence nordique de ses souverains, austère et construite en bois, s'accentua. Ce fut plus que jamais le cas sous la reine Christine (règne : 1632–1654), qui suivit les développements sur le continent et parvint à annexer les courants de pensée suédois à la communauté intellectuelle internationale. Les érudits qui voyagèrent au nord jusqu'au château, notamment le philosophe français René Descartes (1596–1650), commentèrent que les chambres étaient froides et inhospitalières. L'incendie de 1697 détruisit non seulement la structure et ses collections, mais également une réalité culturelle et une conception du monde. L'ancien château en bois fut remplacé par une construction moderne en brique et en pierre, conçue par l'architecte suédois Nicodème Tessin le Jeune (1654–1728). Cette nouvelle structure marqua un changement d'orientation pour l'avenir. La Suède se tourna de plus en plus vers la dynamique culturelle et politique de la France, s'éloignant des prémices de la culture moderne allemande qu'elle prit autrefois pour modèle.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Einäscherung des königlichen schwedischen Schlosses in Stockholm

Type d'élément

Description matérielle

1 gravure ; 17 x 14 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 19 septembre 2013