Un jeu de rêves

Description

August Strindberg (1849–1912) fut l'un des auteurs les plus importants de Suède. Des années 1870 jusqu'à sa mort, il fut une figure dominante des cercles littéraires suédois. Il est plus connu sur la scène internationale pour ses pièces de théâtre. Strindberg grandit à Stockholm et étudia à l'université d'Uppsala. Entre 1874 et 1882, il travailla à la Bibliothèque nationale de Suède à Stockholm, où il acquit la majeure partie de son grand savoir littéraire et historico-culturel. En 1879, il obtint la consécration avec la publication de son roman La chambre rouge. Strindberg voyagea beaucoup en Europe et vécut à l'étranger pendant de longues périodes. Outre l'écriture de pièces, il se consacrait à la recherche sur la nature, à la peinture et à la photographie. En 1901, Strindberg écrivit Ett drömspel (Un jeu de rêves), œuvre étroitement liée à ses fiançailles et à son mariage qui suivit la même année avec l'actrice Harriet Bosse (1878–1961). Une entrée du 23 août 1901 dans l'ouvrage Journal occulte contient la première mention de ce qu'allait devenir la pièce. Bosse avait écrit à Strindberg la veille, le 22 août, lui annonçant qu'elle le quittait. Désespéré, il écrivit Un jeu de rêves, qu'il dédia à Bosse. Elle revint auprès de Strindberg 44 jours après la rupture, lorsqu'elle reçut une note indiquant : « Rejoins-moi pour le dîner et découvre l'Homme du corridor. Il est terminé ! » Strindberg faisait allusion à l'amant attendant dans le corridor du théâtre, « l'homme du corridor », de sa pièce.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Ett drömspel

Lieu

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

107 pages : papier ; 23 x 37 centimètres

Notes

  • Cote : Vp 79m

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 28 juin 2013