Trois livres de la vie

Description

Marsile Ficin (1433−1499), médecin, prêtre, théologien et philosophe de la Renaissance italienne, est connu pour ses traductions et ses exégèses des œuvres de Platon. Theologia Platonica (Théologie platonicienne, 1469−1474) et Liber de Christiana religione (Livre de la religion chrétienne, 1474) comptent parmi ses écrits les plus importants. Le codex présenté ici, qui fait partie de la collection Plutei de la Bibliothèque Laurentienne des Médicis à Florence, est un ouvrage ultérieur de Ficin intitulé De triplici vita (Trois livres de la vie, 1489). Le colophon au verso du feuillet 174 indique que le manuscrit fut achevé le 16 septembre 1489, date antérieure à l'édition princeps (première édition imprimée), qui fut imprimée à Florence par Antonio Miscomini le 2 décembre 1489. Attavante Attavanti réalisa les enluminures. De triplici vita est composé de trois livres. Le premier, De vita sana (De la vie saine), est dédié au mécène de Ficin, Laurent le Magnifique, et il vise à aider les érudits à mener une vie saine à l'aide de bonnes habitudes et d'une alimentation adaptée. Le second, De vita longa (De la vie longue), que Ficin dédie à Filippo Valori, notable florentin et protégé de Laurent, offre des conseils similaires aux personnes âgées. Enfin, De vita coelitus comparanda (Comment organiser sa vie de façon céleste) explore en détail la possibilité de puiser sa force sur Terre grâce aux objets célestes. Ficin dédia ce livre au roi Matthias Corvin de Hongrie (1443–1490). Le codex contient également deux ouvrages philosophiques, Apologia quaedam, in qua de medicina, astrologia, vita mundi, item de magis, qui Christum statim natum salutaverunt inscripta (Apologie de la médecine, de l'astrologie, de la vie du monde et même des mages qui accueillirent le Christ à sa naissance) et Epistola, cuius argumentum est: quod necessaria sit ad vitam securitas, et tranquillitas animi (Lettre sur la paix et la tranquillité de l'âme nécessaires à la vie). Le codex est l'un des volumes qui furent commandés pour la Bibliotheca Corviniana de Matthias Corvin, mais qui restèrent à Florence après la mort soudaine du roi de Hongrie. La collection Plutei est composée d'environ 3 000 manuscrits et livres provenant des biens privés de la famille Médicis. Ces ouvrages, reliés de cuir marocain rouge décoré des armoiries des Médicis, furent disposés sur les bancs de la Bibliothèque Laurentienne lorsqu'elle ouvrit ses portes au public pour la première fois en 1571. Cosme de Médicis (1389−1464), propriétaire de 63 livres en 1417−1418, en possédait 150 à sa mort. Ses fils Pierre (1416−1469) et Jean (1421−1463) rivalisèrent pour acquérir des manuscrits enluminés. Laurent le Magnifique (1449−1492), fils de Pierre, se procura un grand nombre de codex grecs et, dès les années 1480, il commanda des copies de tous les textes qui n'étaient pas dans la bibliothèque des Médicis dans le but de la transformer en un important centre de recherche. Les livres des Médicis furent saisis après leur expulsion de Florence en 1494. Jean de Médicis, élu pape et appelé Léon X en 1513, rendit la collection aux Médicis, et un autre pape issu de la famille Médicis, Clément VII (Jules de Médicis), participa à la création de la Bibliothèque Laurentienne.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Ficini De triplici vita

Lieu

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

Vélin ; 160 x 260 millimètres ; 173 feuillets

Références

  1. Christopher S. Celenza, "Marsilio Ficino", The Stanford Encyclopedia of Philosophy (Spring 2012 Edition), Edward N. Zalta (ed.), http://plato.stanford.edu/archives/spr2012/entries/ficino.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 octobre 2017