Cinq livres des sentences

Description

Ce codex, qui fait partie de la collection Plutei de la Bibliothèque Laurentienne des Médicis à Florence, est un recueil de textes sur l'Église chrétienne en Espagne wisigothique. Le colophon indique que le volume fut à l'origine réalisé pour le roi Matthias Corvin de Hongrie (1443–1490). Le livre contient Sententiarum libri V (Cinq livres des sentences) de Taio Samuel (mort en 683), suivi d'un recueil d'écrits des Pères de l'Église, choisis par Isidore de Séville, ainsi que d'une lettre de Quiricius, évêque de Barcelone, puis de Tolède, adressée à Taio Samuel. On sait peu de choses sur Taio Samuel, si ce n'est qu'il fut évêque de Saragosse de 651 à 683. Dans ce livre, sa seule œuvre connue, il s'inspire des enseignements de saint Augustin et de saint Grégoire le Grand. Saint Isidore de Séville (560–636 env.), érudit et théologien, est considéré aujourd'hui comme le dernier des grands Pères latins de l'Église. Il fut très influent au Moyen Âge, devant principalement sa renommée à l'ouvrage Etymologiae (Étymologies). La collection Plutei est composée d'environ 3 000 manuscrits et livres provenant des biens privés de la famille Médicis. Ces ouvrages, reliés de cuir marocain rouge décoré des armoiries des Médicis, furent disposés sur les bancs de la Bibliothèque Laurentienne lorsqu'elle ouvrit ses portes au public pour la première fois en 1571. Cosme de Médicis (1389−1464), propriétaire de 63 livres en 1417−1418, en possédait 150 à sa mort. Ses fils Pierre (1416−1469) et Jean (1421−1463) rivalisèrent pour acquérir des manuscrits enluminés. Laurent le Magnifique (1449−1492), fils de Pierre, se procura un grand nombre de codex grecs et, dès les années 1480, il commanda des copies de tous les textes qui n'étaient pas dans la bibliothèque des Médicis dans le but de la transformer en un important centre de recherche. Les livres des Médicis furent saisis après leur expulsion de Florence en 1494. Jean de Médicis, élu pape et appelé Léon X en 1513, rendit la collection aux Médicis, et un autre pape issu de la famille Médicis, Clément VII (Jules de Médicis), participa à la création de la Bibliothèque Laurentienne.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Caii, vel Taionis, Caesaraugustanae urbis episcopi, cognomento Saorohelis, vel Samuhelis [...] Sententiarum libri V, quibus praemittitur Epistola noncupatoria

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

Vélin : 230 x 345 millimètres ; 307 feuillets

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 octobre 2017