Passeport Nansen avec timbres

Description

Certificat émis par l'Office international Nansen pour les réfugiés, le passeport Nansen était un document international remplaçant le passeport, qui permettait aux apatrides ou à ceux privés de leur passeport national d'entrer et de circuler dans les autres pays. L'Office international Nansen succéda à la Haute Commission pour les réfugiés, première agence internationale chargée des réfugiés fondée en juin 1921 par la Société des Nations sous la direction de l'explorateur et homme d'État norvégien Fridtjof Nansen (1861–1930). Le Secrétariat de la Société avait la responsabilité des apatrides et des réfugiés internationaux, et il chargea l'Office international Nansen d'exercer ses responsabilités dans ce domaine. En manque chronique des fonds nécessaires pour maintenir ses activités et assister les réfugiés, l'Office se finança en partie grâce à des contributions privées, mais principalement à l'aide des montants perçus pour les certificats Nansen et des bénéfices de la vente de timbres en France et en Norvège. Le document présenté ici est un certificat Nansen avec des timbres Nansen, ou visas, permettant à un réfugié de Russie ou d'Arménie de voyager. Il provient des archives de la Société des Nations, qui furent transférées aux Nations Unies en 1946 et qui sont désormais conservées à l'Office des Nations Unies à Genève. Ces archives furent inscrites au Registre de la Mémoire du monde de l'UNESCO en 2010.

Dernière mise à jour : 5 août 2016